ATELIERS SCIENTIFIQUES ET LUDIQUES

Lire l’histoire des populations humaines dans les gènes grâce à la génétique des populations.

Conférence en ligne sur Zoom le 26 Juin à 18h00

Mobirise

Résumé :

Depuis l’apparition d’Homo sapiens en Afrique il y a environ 300 000 ans, l’espèce humaine a colonisé la quasi-totalité des terres émergées de la planète.
Les populations humaines ont été confrontées à des environnements très variés (climat, épidémies, ressources) auxquelles elles ont dû s’adapter. Les humains n’ont jamais cessé de bouger à la surface de la planète et de se mélanger, au gré des différentes vagues de colonisation, conquêtes et migrations.
Enfin, ils sont également au cours de leur histoire entrés en contact avec d’autres espèces de la lignée humaine (Néandertal, Denisova), avec lesquelles ils se sont hybridés. La génétique des populations, née dans les années 1920, est la discipline qui étudie l’impact de ces phénomènes sur les fréquences des mutations génétiques dans les populatio6ns.
Je vais vous raconter comment l’avancée des connaissances théoriques dans ce domaine, le séquençage du génome humain en 2001, et l’invention du séquençage de génomes anciens à partir d’ADN prélevés sur des squelettes permettent aujourd’hui de « lire » l’histoire des populations humaines dans leurs gènes.

Présenté par : Maud Fagny

Maud Fagny a notamment mené des recherches sur les bases génétiques de la susceptibilité au cancer et fini actuellement un postdoctorat au CNRS dans l'équipe Éco-anthropologie (Muséum d'Histoire Naturelle, Paris) sur l'évolution des caractères complexes chez l'humain. Elle integre en 2021 l'INRAE comme chargée de recherche, afin d'étudier l'adaptation des plantes à des combinaisons de contraintes environnementales.

Conférence le 26 Juin à 18h00 sur Zoom

Mobirise website maker - See it